La formation infirmière

 

 

Depuis la rentrée de septembre 2009, la formation infirmière s’inscrit dans le processus de Bologne : LMD (Licence-Master-Doctorat) et valide le niveau Licence. Les études se déroulent dans les Instituts de Formation en Soins Infirmier en partenariat avec l’Université. L'IFSI de Berck est en partenariat avec l'UPJV : UNIVERSITE PICARDIE JULES VERNES situé à Amiens.

La formation prépare en 3 ans au diplôme d’Etat Infirmier et à l’obtention du grade de Licence.

 

Le cursus de formation, fondé sur l’alternance, comprend :

  • 6 semestres validant les 180 E.C.T.S. (European Crédit Transfert System) du grade de licence.
  • 20 semaines de formation en alternance par semestre.
  • 50 % d’enseignement en institut de formation = 2100 heures d’enseignements théoriques.
  • 50 % de stage = 2100 heures de stages cliniques

Semestre 1

Semestre 2

Semestre 3

Semestre 4

Semestre 5

 Semestre 6

S.

I.

V.

S.

I.

V.

S.

I.

V.

S.

I.

V.

S.

I.

V.

S.

I.

V.

5

15

2

10

10

10

10

10

2

10

10

10

10

10

2

15

5

2

Année 1

Année 2

Année 3

     S. Stages = 60 semaines             I. Institut  = 60 semaines           V . Vacances = 28 semaines

 

 La formation théorique

 

La formation théorique est constituée d’unité d’enseignement (UE) de quatre types :

  • Des unités d’enseignement dont les savoirs sont dits « contributifs » aux savoirs infirmiers – unités d’enseignement du champ 1 et 2 ;
  • Des unités d’enseignement de savoirs constitutifs des compétences infirmières – unités d’enseignement du champ 3 et 4 ;
  • Des unités d’intégration des différents savoirs et leur mobilisation en situation – unités d’enseignement du champ 5 ;
  • Des unités de méthodologie et de savoirs transversaux – unités du champ 6.

 Les unités d’enseignement sont en lien les unes avec les autres et contribuent à l’acquisition des compétences qui sont au nombre de 10. Les unités d’enseignement couvrent six champs :

  1. Sciences humaines, sociales et droit – Psychologie, sociologie, anthropologie – Santé publique et économie de la santé – Législation, éthique et déontologie ;
  2. Sciences biologiques et médicales; Biologie fondamentale – Cycles de la vie et grandes fonctions – Pharmacologie – Santé, maladie, handicap, accidents de la vie – Infectiologie, hygiène …….
  3. Sciences et techniques infirmières, fondements et méthodes – Raisonnement et démarche clinique infirmière – Projet de soins infirmiers – Rôles infirmiers organisation du travail et interprofessionalité – Initiation à la démarche de recherche… ;
  4. Sciences et techniques infirmières, intervention – Soins de confort et de bien être – Soins relationnels – Soins d’urgence – Soins infirmiers et gestion des risques…. ;
  5. Intégration des savoirs et posture professionnelle infirmière – Accompagnement de la personne dans la réalisation de ses soins quotidiens – Evaluation d’une situation clinique – Communication et conduite de projet… ;
  6. Méthodes de travail – Méthodes de travail – Anglais.

 Les contenus des différentes unités d’enseignement sont décrits dans l’arrêté du 31 juillet 2009 modifié notamment par les arrêtés des 26 septembre 2014 et 18 mai 2017 relatifs au Diplôme d’Etat d’infirmier. La formation théorique s’appuie également sur le projet pédagogique de l’institut où émergent trois objectifs prépondérants :

  •  Se situer dans l’environnement de l’offre de santé en particulier celui du territoire
  • S’inscrire dans une démarche d’amélioration continue de la sécurité, de la qualité des soins et la gestion des risques
  • Maîtriser le processus d’analyse

C’est ainsi que l’ensemble de l’équipe d’encadrement met tous les dispositifs pédagogiques en oeuvre pour permettre à chaque étudiant de :

  • Devenir un praticien autonome responsable et réflexif.
  • développer des ressources en savoirs théoriques, méthodologiques, habiletés gestuelles, 
  • reconnaître leurs émotions et les utiliser avec distance professionnelle, 
  • développer une éthique professionnelle

 Les enseignements à l’institut de formation sont réalisés sous différentes formes :

  • Cours magistraux (CM).
  • Travaux dirigés et travaux pratiques (TD) 
    • Obligatoires.
    • Par groupes d'environ 25 étudiants
    • Faisant appel à des méthodes pédagogiques interactives.
  • Travaux personnels guidés (TPG) :
    • Recherches ou études personnelles.
    • Préparation de travaux.
    • Entretiens de suivi pédagogique individualisé.

Stage et formation clinique

 

 

 

Les stages sont à la fois des lieux d’intégration des connaissances acquises et le développement des compétences professionnelles par :

  • L’observation.
  • La réalisation de soins.
  • La prise en charge globale des patients.
  • Le travail en équipe pluri professionnelle.

Au décours des stages, questionnement et réflexion sur la pratique seront accompagnés par un tuteur et/ou un formateur de l’IFSI.

L’enseignement clinique des étudiants s’effectue au cours de périodes de stages dans des établissements de santé. C’est au cours du stage que l’étudiant est confronté à la pratique soignante auprès des personnes soignées. La formation clinique s’appuie sur des activités  réalisées au cours du stage. Les stages sont donc des lieux où les étudiants peuvent intégrer les connaissances acquises au cours de la formation théorique mais aussi développer de nouvelles connaissances.                                                            

Les stages cliniques comprennent obligatoirement le passage dans 4 types de terrains : 

  • Soins de Longue Durée et Soins de Suite et de Réadaptation.
  • Soins de courte durée (Médecine, Chirurgie, Obstétrique).
  • Soins en Santé Mentale.
  • Soins en lieux de vie.                                                                  

Le processus d’analyse, travaillé à l’institut et en stage, permet aux étudiants de développer les compétences qui doivent être acquises au terme de la formation. Celles-ci au nombre de dix, seront donc mobilisées et confortées à la fois sur les stages mais aussi au cours de la formation théorique grâce aux méthodes pédagogiques utilisées par les formateurs au sein de l’institut. (la simulation, les analyses de situations, les différents travaux dirigés…).

  • Compétence 1 : Evaluer une situation clinique et établir un diagnostic dans le domaine infirmier
  • Compétence 2 : Concevoir et conduire un projet de soins infirmier
  • Compétence 3 : Accompagner une personne dans la réalisation de ses soins quotidiens
  • Compétence 4 : Mette en œuvre des actions à visée diagnostique et thérapeutique
  • Compétence 5 : Initier et mettre en œuvre des soins éducatifs et préventifs
  • Compétence 6 : Communiquer et conduire une relation dans un contexte de soins
  • Compétence 7 : Analyser la qualité et améliorer sa pratique professionnelle
  • Compétence 8 : Rechercher et traiter des données professionnelles et scientifiques
  • Compétence 9 : Organiser et coordonner les interventions soignantes
  • Compétence 10 : Informer, former des professionnels et des personnes en formation

Certification professionnelle

 

L’acquisition des ECTS est faite à partir de l’évaluation de chaque unité d’enseignement et de chaque stage. Les résultats sont présentés et validés en Commission d’Attribution de Crédits. En cas d’échec à la première session, l’étudiant peut se représenter à la session suivante. Le diplôme d’Etat infirmier est attribué par le Jury du diplôme d’Etat infirmier, sous la Présidence de la DREETS, Direction Régionale de l'Économie, de l'Emploi, du Travail et des Solidarités, aux étudiants ayant obtenu 180 ECTS. Le grade de licence est quant à lui délivré par l’Université partenaire aux étudiants ayant obtenu le diplôme d’Etat infirmier. Compétences r

 

Le dispositif d’accompagnement mis en place à l’institut permet à chaque étudiant, dès son entrée de formation, de construire son projet professionnel. Le cadre formateur référent du suivi pédagogique s’assurera de la progression de l’étudiant tout au long de son parcours et mettra tous les moyens à la disposition de l’étudiant pour que celui-ci puisse mener à bien son projet.